Passer à la navigation

Nouvelles

"C'est la saison..."

Jean-Jacques Burnel, the Stranglers, 1er juin 2013 à Montréal. Vrai que l'été est la saison des pêches...  Je vous le souhaite beau, chaud et bien charnu....! ;)


ps: mon compte-rendu de la visite des Stranglers à Montréal le 1er juin dernier est en ligne sur le blogue français du groupe.

Adieu M. Georges

Décidément, je songe à partir une chronique nécrologique, à la vitesse où les géants tombent cette semaine. Le titre "Le métèque" fait partie de ma vie depuis plus de 40 ans, mais sinon, je connais peu l'oeuvre de Georges Moustaki.

Toutefois, mon collègue chansonnier Marcel Beaulieu est nettement plus au parfum que moi, et j'aimerais emprunter ses mots pour souligner le départ du "métèque".

"Des mots d'une simplicité désarmante, imagés, marqués par une grande profondeur, jamais d'épate, toujours le bon ton. Des chansons qui ont fait leur petit bonhomme de chemin tout au long de ma vie! Je porte le chapeau bien bas ce matin. Hommage!"

La pièce ci-dessous, "Il y avait un jardin" est un bijou de Moustaki, Avec le texte ici. Adieu et merci, M. Georges.


RIP Ray Manzarek

Ray Manzarek, des Doors, est parti aujourd'hui rejoindre son vieux pote de musique et de cinéma de l'UCLA à 74 ans. Qui sait s'il ne vont pas remettre ça au paradis...?

En jouxtant des éléments de jazz, de classique, de cabaret et de blues dans sa main droite, et en tenant la basse hypnotique de sa main gauche sur un deuxième clavier - du jamais vu avant lui - il a réinventé la façon de jouer de l'orgue à une époque où le rock bouillonnait de créativité. Il suppléait aussi pour Morrison quand celui-ci n'était pas en état d'assurer, disons.

Possiblement les deux titres les plus mémorables du groupe, "Light My Fire" et "Riders On The Storm", à chaque extrémités de la carrière du groupe, portent sa signature inimitable.

En hommage À Ray, le trio restant interprète "Love me two times" en 1972, pas très différemment de ce qu'ils auraient fait sans Jimbo un soir de cuite. Salut M. Manzarek, et merci pour les vibes...