Passer à la navigation

Nouvelles

Des CD d'Eve Cournoyer à vendre

"J'ai des CD Sabot-de-Vénus 2 guitares à vendre. Il n'y en a pas en magasin puisque c'est ÈVE qui le vendait lors des spectacles de Richard Desjardins alors qu'elle faisait la première partie. 20$ tout compris. J'ai promis à ÈVE que je les vendrai tous. MERCI" - René Cournoyer (renec@hotmail.ca)

M. Cournoyer a aussi des exemplaires des autres albums de sa fille à écouler; les ventes vont directement à la fille de Ève. Une VRAIE bonne cause... N'hésitez pas à le contacter à son adresse courriel. - PJ

Prochain atelier en novembre, à la FQLL

Bonne nouvelle! La FQLL reprend progressivement du service, et offrira des ateliers cet automne. L'on peut se rendre sur leur site (en reconstruction) par ici.

Le samedi 3 novembre prochain, au Stade olympique, atelier d'écriture de chanson en direct avec moi à la guitare et à l'animation. $60 pour une journée bien remplie.

Au programme: écriture de texte en direct sur une forme refrain/couplet, quelques consignes, un peu de méthode, et hop! on sort un texte pour la fin de la journée...

On peut s'y inscrire en cliquant sur le lien à droite, dans la boîte "Prochain atelier". Pour toute question, vous pouvez communiquer avec moi en suivant le lien prévu au même endroit.

À bientôt!

Tout arrive... même le pire.

La nouvelle tombe, et elle fait mal: on parlera désormais de la talentueuse rockeuse Ève Cournoyer au passé. Je suis scié.

"Rien ne peut anéantir quelqu'un autant que de voir ses rêves voler en poussière." C'était la première ligne de "Tout arrive" en 2005, et visiblement, elle savait de quoi elle parlait. La finesse de sa plume, la grande justesse du propos et son talent musical m'avaient fait craquer illico.

Elle choisit de tirer sa révérence au moment de lancer son quatrième album, "Le labeur de la fleur". Incompréhensible.

Un portrait de l'artiste par Alain Brunet remontant à 2010, à lire ici, et qui donne un aperçu de sa personnalité et de son parcours. Philippe Rezzonico quant à lui  partage une rencontre professionnelle qui en dit long sur l'authenticité et l'intégrité de la musicienne. Et sur le blogue, "L'écho d'Ève Cournoyer".

Une grande perte. Mes plus vives sympathies à sa famille et à ses proches.