Passer à la navigation

Les ingrédients de base d'une chanson, chap. 10: une amorce accrocheuse - Amorce, couplet et refrain (1)

  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.

L'amorce, le couplet et le refrain

Le terme amorce s'applique à la première ligne du premier couplet chanté, quand celui-ci précède le refrain. C'est un énoncé d'une à deux lignes sur 2 ou 4 mesures, soit la moitié d'un couplet standard de 8 mesures, l'idée étant que l'amorce n'excède pas la moitié du couplet. Ainsi, on place les QQQOù vite et bien, et on passe à autre chose.

Le premier couplet introduit un récit, un état d'âme et des personnages qui vivent un moment-clé de leur vie. Les couplets subséquents feront avancer le narratif. Les techniques pour créer l'intérêt sont variées, mais on souhaite partir fort. L'amorce a une mission : celle de capter l'attention de l'auditeur.

[Je m' baladais sur l'avenue / le cœur ouvert à l'inconnu...]10.41
[Moi j'suis né du bon bord, du bord de l'Amérique...]10.42
[Notre histoire a commencé par quelques mots d'amour...]10.43
[Vers les docks où le poids et l'ennui me courbent le dos...]10.44

Le refrain, lui, agit comme un socle. C'est la partie accrocheuse qui se transforme en ver d'oreille. Le titre s'y trouve habituellement, sous la forme d'une ligne de force mémorable, placé en ouverture et/ou en fermeture de la section. Le refrain contient la réponse et/ou la solution à la situation élaborée dans les couplets qui ont précédé.

[...Aux Champs-Élysées]
[...Amère America]
[...C'est ma vie]
[...Emmenez-moi au bout de la Terre]

Quand le refrain survient (après un / ou quelques couplets), le titre devrait, en principe, être « gros comme une église catholique », comme on dit par chez nous. Impossible à rater. Inoubliable

Ces deux parties combinées produisent, dans l'ordre, la forme Couplet/Refrain (CR). La première ligne a pour « mandat » d'aller chercher l'attention par une affirmation forte, parfois même provocatrice, ou par une réflexion intrigante qui piquera la curiosité. Situer des personnages, un état d'âme dans un contexte de temps et de lieu sont autant d'informations qui nous font voir rapidement de quoi il en retourne. 

10.41 - Les Champs-Élysées, Joe Dassin, traduction de Down Waterloo Road par Pierre Delanoë, 1970
10.42 - Amère America, Luc de Larochellière, (L. de Larochellière) Amère America Trafic, 1988
10.43 - C'est ma vie, Salvatore Adamo, Pathé, 1975
10.44 - Emmenez-moi, Charles Aznavour, (C. Aznavour) Entre deux rêves, Barclay, 1967

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr