Passer à la navigation

Les ingrédients de base d'une chanson, chap. 10: une amorce accrocheuse - Qui fait quoi...

Les « QQQOù »

Fondamentalement, l'amorce sert à camper une scène et introduire des personnages, un état d'âme ou un événement qui se déroule essentiellement « ici et maintenant ». On gagne à identifier les pronoms Qui, Quoi, Quand et Où (QQQOù) vite et bien, dans les premières mesures du premier couplet, pour l'efficacité. Plus vite ce détail est géré, mieux ça vaut. Vous avez autre chose à nous raconter.

Qui...

Les pronoms nominaux sont omniprésents dans les amorces; ils n'ont pas à faire référence à un antécédent. Y prédomine largement le pronom [Je], celui qui permet d'assumer le propos de manière unisexe, et qui incite à l'identification. On les retrouvent dans une multitude de contextes où le protagoniste ressent, s'exprime et agit, seul ou en interaction avec autrui.

[Je suis un gars ben ordinaire] - Ordinaire, R. Charlebois
[Je m'baladais sur l'avenue] - Les Champs-Élysées, J. Dassin
[Je t'écris de la main gauche] - De la main gauche, D. Messia
[I read the news today oh boy] - A Day in the Life, The Beatles

Je suis / I am peut définir un état, une identité ou une existence :

[Je suis un propriétaire] - Propriétaire, Madame
[Je suis une poupée de cire, une poupée de son] - Poupée de cire, poupée de son, F. Gall
[Je suis le dauphin de la Place Dauphine] - Il est 5h, Paris s'éveille, J. Dutronc
[Je suis infidèle, la musique m'appelle] - Infidèle, C. Dubois

Comme il peut définir un lieu ou une situation :

[Je suis au bistro des vieux enfants perdus] - Ma génération, L. De Larochellière
[Moi, je n'étais rien, mais voilà qu'aujourd'hui je suis] - Je l'aime à mourir, F. Cabrel
[Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre] - Que serais-je sans toi, J. Ferrat
[I am sitting in the morning at the diner on the corner] - Tom's Diner, S. Vega

L'utilisation des autres pronoms est aussi très répandu, bien sûr :

[Tu as volé as volé as volé l'orange du marchand] - L'orange, G. Bécaud
[Elle s'appelait Concepcion et avait besoin d'affection] - Concepcion, R. Charlebois
[Il est né un jour de printemps] - Comme un million de gens, C. Dubois
[Aimons-nous quand même] - Aimons-nous, Y. Deschamps
[Vous êtes l'obscur objet des désirs les plus clairs] - L'obscur objet, F. Hardy
[Ils s'aiment comme avant] - Ils s'aiment, D. Lavoie

Les pronoms démonstratifs ce, ça, cela, c'sont aussi très courant :

[Ce soir, je ne me suis pas épargnée] - Je ne suis qu'une chanson, G. Reno
[Ça ne m’intéressait nullement] - Motocross, J. Hunt [C'est le début d'un temps nouveau] - C'est le début d'un temps nouveau, R. Claude
[C'était un p'tit bonheur que j'avais ramassé] - Le p'tit bonheur, F. Leclerc
[Cela se passait autrefois sur un écran noir et blanc sale] - Fu Manchu, R. Charlebois

Les prénoms

Les prénoms servent à camper un portrait spécifique d'un personnage ciblé. Celui-ci se trouve parfois à être un amalgame de plusieurs personnes qui ont inspiré l'auteur. Placé en amorce, le prénom donnera, logiquement, le titre à la chanson.

[Marie-Hélène vient juste d'avoir 20 ans] - Marie-Hélène, S. Lelièvre
[My name is Luka I live on the second floor] - Luka, S. Vega
[Hey Jude don't make it bad] - Hey Jude, The Beatles
[Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne] - Marcia Baila - Les Rita Mitsouko

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr