Passer à la navigation

Les ingrédients de base d'une chanson, chap. 8: La chanson à message

La chanson dite « à message » est un art en soi. Elle peut hurler un immense ras le bol (à la Aujourd'hui ma vie c'est de la marde), comme exposer une réflexion plus posée ou philosophique. Les meilleures chansons dans le genre prennent souvent la forme du commentaire social, sans forcément avoir pour but premier de dénoncer coûte que coûte. L'ironie parfois grinçante, le clin d'oeil ou le propos philosophique sont habituellement au rendez-vous.

Avec Blowing in the wind, Bob Dylan a contribué à renouveler la chanson dite « à message », ou « engagée », au tournant des sixties. Blowing est avant tout une chanson posant des questions existentielles fondamentales certes, mais qui ne prend position pour aucune « cause » précise. La chanson demeure une œuvre de divertissement avant tout.

Même Dylan, le champion toute catégorie dans ce style et dont la carrière a démarré en trombes grâce à son protest-folk porteur de sens, n'a pas voulu écrire éternellement des chansons « à message ». Il s'est vite senti coincé dans ce créneau et s'en est éloigné le plus rapidement possible dès l'électrification de son style au milieu des années soixante.

Les connotations émises dans ce genre chansonnier (comme pour tout autre genre) peuvent être volontairement ambigües, comme dans Revolution 1 où John Lennon y lance une contradiction à la fin de: [But when you talk about destruction / Don't you know that you can count me out (in)]. Ou encore elles sont interprétées indépendamment du désir de l'auteur par le public: un exemple extrême étant lorsque Happy de Pharell WIlliams fut dénaturée par les autorités religieuses iraniennes comme étant une chanson subversive, par exemple.

If I had a rocket-launcher du canadien Bruce Cockburn est un texte ouvertement politique et dénonciateur, assumé par un auteur dont la conscience sociale aiguisée fait partie de son identité. Le propos est délimité par la vision nette d'un conflit guerrier et un refrain concret; Cockburn parle de frontières, de généraux, de torture d'état et laisse parler sa colère : [Si j'avais un lance-roquettes / Je répliquerais] pour aller jusqu'à un culminant [Si j'avais un lance-roquettes / Un enfant de chienne mourrait]. Rocket launcher est une chanson d'opinion fondée sur des faits observables, et l'auteur réagit à ceux-ci. 

Beaucoup de lucidité aussi dans Les bombes, brûlot incendiaire signé Michel Pagliaro. Encore là, l'auteur s'en tient à des constats observables. Face aux énumérations des enjeux guerriers mondiaux des couplets, Pagliaro applique la technique "et c'est pourquoi je dis..." pour dégoupiller un refrain "explosif": [Nous on fabrique des bombes / de plus en plus en plus de bombes...]. Le texte est toujours d'actualité, à quelques détails près.

Idem pour Fatigué de Renaud, crée dans la même décennie que les précédentes. L'auteur y lance un puissant cri du cœur et d'écoeurement face au traitement de l'environnement par l'humain : [Au cœur de cette terre que j'aime tellement / Et que ce putain d'homme chaque jour assassine]. Sur huit couplets et une trentaine d'alexandrins, Renaud n'omet rien et dresse une liste élaborée de ses griefs envers le genre humain. 

Encore ici, l'auteur demeure dans le concret des choses afin de conserver notre intérêt. Y eût-il été d'une tirade moins structurée en ruminant des idées noires ou des frustrations personnelles, il n'est pas certain que ce texte aurait été aussi pertinent et poignant. 

L'Amérique pleure, la plus récente chanson "à message" des Cowboys fringants constate, par l'oeil d'un camionneur, une tristesse et un mal de vivre à la grandeur du continent, d'où la métonymie de "l'Amérique". À coups de regards lucides dans le rétroviseur, le groupe souligne le désabusement d'une population face à une qualité de vie et un tissu social qui s'effritent, de la Floride à Monmagny. 

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr