Passer à la navigation

Les Ingrédients d'une chanson, chap. 6: Phonologie de la langue française

  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.

L'expression orale coule de source pour quiconque parle sa langue maternelle. Tout un chacun, en mesure de s'exprimer, possède le code oral et l'utilise à sa manière avec son vocabulaire, sa couleur, son patois et à son rythme en usant notamment d'un registre d'expression de la langue, fût-il familier, (pensez à Comme dans l'temps par Kaïn); standard, (Sèche tes pleurs, Daniel Bélanger) ou soutenu (Voir un ami pleurer, Jacques Brel). À un niveau langagier plus populaire on trouve le joual (Chambre à louer, Plume), le chiac (Radio Radio, Lisa Leblanc), le verlan (J'avais la cervelle qui faisait des vagues de Jacques Dutronc), ou encore ou l'argot. Tous les niveaux ont leur valeur et leur pertinence.

Donné, certaines personnes ont plus d'aisance à manier la langue et à l'écrire que d'autres. Les plus performants sont souvent ceux et celles qui y mettent le temps, la passion et la sueur. Mais peu importe ici : à la base, tout le monde possède le code linguistique. Nous possédons tous cette connaissance intime de la langue maternelle et pouvons, en principe, en tirer parti. C'est la parole tel qu'on la connait, au propre comme au figuré. Pour la décoder, la phonétique et la phonologie proposent des balises objectives et claires, notamment par la prosodie et ses composantes : l'accentuation, l'intonation et le rythme.

Dans cette partie du chapitre, quelques notions de base aideront à y voir plus clair.

Phonétique et phonologie

La phonétique « est une branche de la linguistique qui étudie les sons de la communication parlée », peu importe leur rôle dans la langue : « la phonétique concerne les sons eux-mêmes (les unités phonétiques, les « phones »), leur production, leur variation plutôt que leur contexte. »6.7

« La production du son vocal, la phonation, est obtenue par l'envoi d'air à travers deux cordes vocales en vibration, situées dans le larynx, puis par amplification et résonance grâce aux différents organes résonateurs, comme la cage thoracique, le pharynx, la cavité buccale ou les fosses nasales. »6.8

Les phones sont les unités sonores qui en représentent les sons sous la forme de voyelles, de consonnes ou de semi-consonnes, vues au chapitre précédent. La phonologie, pour sa part, étudie l'organisation des sons qui ont une valeur linguistique.

« [L]a phonologie est définie comme la science qui étudie les sons du langage du point de vue de leur fonction dans le système de communication linguistique. (Dictionnaire de linguistique Larousse)

« Le but de la phonologie est de définir les phonèmes d'une langue, leurs variantes et leurs combinaisons. La phonologie diffère de la phonétique car elle s’intéresse à l’aspect psychologique des sons, c’est-à-dire aux sons qui créent des différences de sens. »6.9

Par exemple, les mots [pont] et [bon] ont des phonèmes distinctifs [p] et [b], avec en commun le son [on], [ɔ̃], un autre phonème. Les deux mots représentent des significations distinctes par un seul changement de phonème. On pourrait ainsi éplucher l'alphabet pour constater que certains remplacements de phonèmes fonctionnent et peuvent résulter d'un sens, et d'autres, pas.

« [L]es langues présentent [...] une série de propriétés phonologiques qui sont attribuables à des suites de sons plus grandes que les segments isolés (la syllabe, ou les mots). Ces propriétés sont appelées "prosodiques" [...] »6.10

6.7 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Phonétique

6.8 - https://fr.wikipedia.org/wiki/Voix_(instrument)

6.9 - C. Guilbault, La phonologie, p. 4.1, http://www.sfu.ca/fren270/phonologie/page4_1.html#start

6.10 - C. Guilbault, La prosodie du français, p. 4.10, http://www.sfu.ca/fren270/phonologie/page4_10.html#start

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr