Passer à la navigation

Investir dans sa formation

Comme je disais précédemment ici, j'ai eu la chance dernièrement de m'adresser  aux finalistes du MUSIQUALITÉ 2008, concours en chanson de la région de Terrebonne et Mascouche organisé par la So.D.A.M. et mené avec aplomb et compétence par Karine Laprise.

J'ai eu envie de leur passer comme message principal d'investir dans leur formation. D'abord et avant tout.

Parmi les participants, il y avait notamment Audrey et Katherine, étudiantes au collégial en musique; une généreuse portion "d'écoeurantite aïgue" dans le discours, elles en avaient contre l'enseignement axée sur le jazz, à un point où l'enseignant semble-t-il dénigre fortement l'apport de toute influence qui n'en est pas dans la démarche.

Personnellement, s'il y a quelque chose que je retire de ma démarche personnelle, c'est bien l'importance d'investir dans sa formation, afin de gagner en autonomie; en ce qui nous concerne ici, dans le cadre d'une démarche en chanson et en musique. Depuis août 2007, j'ai suivi pas loin de 5 ateliers avec notamment Jean-Robert Bisaillon sur la gestion de carrière, mais surtout portant sur le monde du Web 2.0, ainsi qu'avec Martine Lévesque, spécialiste en financement volet musique, et j'ai lu ou relu une bonne dizaine de bouquins en guise de préparation. Le site sur lequel vous vous trouvez est le résultat de ces lectures et consultations. Pour bien comprendre où m'amène ma démarche, je me devais de bien saisir l'ensemble du portrait actuel, notamment pour le Net; pour le faire vite et bien, j'ai marché dans les pas que défriche Jean-Robert Bisaillon sur le sujet. J'ai investi dans ma formation.

La musique m'apprend que l'autonomie coûte cher à acquérir, mais qu'elle vaut encore plus cher quand on la possède sur le bout de ses doigts. La formation nous fait gagner du temps, nous fait éviter de nous retrouver dépendant face à un partenaire qui change son fusil d'épaule, nous épargne la manipulation de l'autre, nous permet de nous libérer, de prendre appui sur l'inspiration afin de survoler son paysage et d'en rendre compte dans une chanson au retour, peut-être...

Investir dans sa formation, c'est comme être propriétaire de sa demeure, d'avoir son studio-ordi maison; c'est d'abord sur soi que l'on mise. Et ça, c'est comme dans l'annonce, ça n'a pas de prix.

L'écoeurantite d'Audrey et de Katherine finira par passer. Mais dans 5 ou 10 ans, si elles persistent dans la musique, elles auront peut-être une pensée pour leur bonne étoile de temps en temps, j'en suis persuadé.

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr