Passer à la navigation

Les Doors dépoussièrés: L.A. Woman

Le retour des gros méchants Doors. L'album qui verra leur retour en grâce auprès des fans et des critiques. La rédemption, juste avant la fin. Enregistré dans les bureaux du groupe en novembre '70. L'histoire entourant l'album se trouve à cet endroit.

Love Her Madly passe de 3:20 à 3:40, avec une finale qui chauffe.

Cars Hiss By My Window passe de 4:12 à 4:59, et retrouve un quatrième couplet (non concluant?), abandonné au montage à l'époque.

L.A. Woman: introduction atonale de dix secondes de « My Country, 'Tis of Thee ».

You Need Meat (Don't Go No Further); face B de Love Her Madly, paru initialement en 1972 sur « Weird Scenes Inside the Gold Mine ».

Je laisse le mot de la fin à Jim Morrison:

« Pour moi, ça n'était jamais artificiel - ces soi-disant performances. C'était une question de vie ou de mort, une tentative de communiquer, d'inviter plein de gens dans une sphère relèvant d'une pensée personnelle. Je ne crois plus que je puisse encore le faire par de la musique et des spectacles. Je n'y crois plus. »

- à Creem magazine, 1971

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr