Passer à la navigation

Adieu M. Georges

Décidément, je songe à partir une chronique nécrologique, à la vitesse où les géants tombent cette semaine. Le titre "Le métèque" fait partie de ma vie depuis plus de 40 ans, mais sinon, je connais peu l'oeuvre de Georges Moustaki.

Toutefois, mon collègue chansonnier Marcel Beaulieu est nettement plus au parfum que moi, et j'aimerais emprunter ses mots pour souligner le départ du "métèque".

"Des mots d'une simplicité désarmante, imagés, marqués par une grande profondeur, jamais d'épate, toujours le bon ton. Des chansons qui ont fait leur petit bonhomme de chemin tout au long de ma vie! Je porte le chapeau bien bas ce matin. Hommage!"

La pièce ci-dessous, "Il y avait un jardin" est un bijou de Moustaki, Avec le texte ici. Adieu et merci, M. Georges.