Passer à la navigation

Une introduction à l'écriture de chanson

Traduction libre, tirée de The Craft of Lyric Writing de Sheila Davis, éditions Writer's Digest, pg 264.

« Une chanson est un divertissement. Tous les bons paroliers sont des entertainers accomplis en mesure d’offrir à un auditoire une expérience émotionnelle satisfaisante. Toute chanson qui connaît du succès raconte quelque chose qui pousse des milliers de personnes à l’écouter et à vouloir la réentendre à nouveau.

Qu’est-ce qui nous permet de rester accroché à la chanson? Un texte présentant des personnages qui sont identifiables, des situations réalistes ainsi que des émotions universelles. Qu’est-ce qui nous fait décrocher? Un texte confus, ennuyant, ou qui nous mets mal à l’aise.

Personne ne restera attentif à une histoire difficile à suivre, une situation irréaliste ou à un personnage antipathique. Et personne n’est intéressé à se faire faire la morale, ni à se faire sermonner. Ce que l’amateur doit acquérir afin de devenir professionnel est une façon de parler aux gens qui va conserver leur attention.

Les erreurs d’écriture se rangent en deux catégories : les traitables et les mortelles. Une multitude de petites erreurs peuvent être corrigées; par exemple, une métaphore confuse, des phrases ambigües, un développemen déficient ou un ton inconstant. Ces erreurs se corrigent, une fois que l’auteur les a identifiées.

Par contre, une erreur mortelle en est une qui néglige la pierre angulaire de l’écriture de chansons : l’universalité. La pire gaffe qu’un parolier puisse faire est de présumer que les gens sont intéressés à entendre parler de ses problèmes d’ordre privé, ou de son attitude marginale.

Comme le disait également Oscar Hammerstein, auteur entre autre de la comédie « South Pacific » :

« La majorité des mauvais textes est le résultat de l’ignorance ou de la négligeance de ses propres expériences, et l’imposition de sentiments fictifs à des personnages fictifs. »

- À méditer...

:Jolicoeur

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr